Soudeuses à fibre optique : ce que vous devez savoir

Internet fait aujourd’hui partie de notre quotidien et il est difficile de vivre sans, que ce soit pour se divertir, s’informer ou encore travailler. Le basculement à la fibre optique apparaît comme la solution idéale pour recevoir une connexion haut débit. Pour ce faire, l’utilisation de divers équipements est nécessaire. Parmi eux figure la soudeuse à fibre optique. Il s’agit d’un outil de raccordement du réseau à la structure de votre bâtiment. Il existe différents types de soudeuses à fibre optique. Alors, laquelle choisir ?

Qu’est-ce qu’une soudeuse à fibre optique ?

Il s’agit d’un joint permanent, qui assure la connexion entre deux fibres. La liaison peut être réalisée soit par juxtaposition mécanique, soit par fusion de 2 fibres. Elle peut également être utilisée pour réparer les fibres optiques abîmées ou défectueuses. Pour en savoir davantage sur cet équipement, vous pouvez vous rendre sur cette page, où vous trouverez une large gamme de soudeuses à fibre optique.

L’un des grands avantages de l’utilisation de cet équipement est la possibilité de réduire considérablement la perte en débit. L’appareil a en effet comme objectif d’optimiser la performance de la fibre. Pour cela, il est toutefois nécessaire d’utiliser un appareil de qualité et de bien choisir son équipement.

Les différents types de soudeuses à fibre optique disponibles

La soudeuse à fibre optique existe en plusieurs types, mais elle est regroupée en 3 familles bien distinctes. Vous avez notamment la soudeuse à alignement sur les gaines. Il s’agit d’un équipement qui aide à la réalisation d’un alignement passif ou actif sur les gaines. Si l’alignement actif a comme rôle de distinguer les bords de la fibre et de les aligner en 3 dimensions, le passif assure en revanche l’alignement de la fibre par des V-grooves. Ce dernier est donc classé comme un support de la fibre, se positionnant plus près des électrodes.

Vous pouvez également choisir les soudeuses à alignement sur les cœurs. Ces dernières permettent de réaliser un alignement cœur à cœur ou à profil d’indice. Elles décèlent donc la limite du cœur de la fibre à la gaine optique. Elles s’opèrent également en 3 dimensions, mais il est à noter que cette technique n’est applicable que sur une fibre multimode. Dans le cas contraire, il sera difficile pour la soudeuse de détecter les cœurs de la fibre.

La dernière famille de la soudeuse à fibre optique est la soudeuse à ruban, autrement connue comme une soudeuse multifibre. Cette dernière est surtout conseillée pour faire une soudure en une seule fois de plusieurs fibres. En sachant que le nombre de fibres à souder varie selon la capacité de votre équipement.

Soudeuse à fibre optique

Comment choisir la soudeuse à fibre optique la mieux adaptée à vos besoins ?

Le choix de la soudeuse à fibre optique ne doit pas être fait à la légère. Elle doit être choisie en fonction de vos besoins, car la qualité des raccords dépend de cet appareil. Tout d’abord, il est nécessaire de choisir une soudeuse durable, simple d’utilisation et performante. Si souvent, une soudeuse à alignement sur les gaines a une efficacité presque identique à celle d’une soudeuse à alignement sur les cœurs, celle à ruban de fibre est en revanche moins appréciée par les utilisateurs. Votre choix doit donc dépendre de la tâche à réaliser avec votre soudeuse.

Parmi les facteurs qui doivent déterminer votre choix figure aussi le type de fibre à souder et la qualité de la soudure que vous souhaitez obtenir. Sans oublier de considérer le temps de soudure et le type d’alignement, qui sont des critères très importants à prendre en compte. En effet, ces points peuvent influencer la performance optique de votre réseau.

Il est aussi fort recommandé de prendre en considération le poids et la taille de la soudeuse à fibre optique. Ces éléments vous aident à déterminer facilement la maniabilité aux contraintes de votre chantier. La soudeuse choisie doit être résistante aux fortes chaleurs, à la pluie, au froid et aux chocs.

En ce qui concerne les critères de choix sur l’usage, il est important de prendre en compte certains éléments comme la longévité, le niveau de rendement et la qualité, mais surtout l’autonomie de la batterie de votre soudeuse.

Conseils pour l’utilisation et l’entretien de votre soudeuse

Pour maintenir votre appareil en bon état, il existe certaines manipulations et entretiens à réaliser au quotidien. Dans un premier temps, il est déconseillé d’utiliser une bombe d’air sous pression, lorsque vous nettoyez votre outil. En effet, ce dispositif a la faculté de produire une réaction chimique qui peut entrainer une oxydation des LED. Cela peut par la suite impacter la qualité de la soudure, en produisant une perte. Cela peut surtout favoriser le dysfonctionnement de la soudeuse. Pour le nettoyage donc, il est conseillé d’utiliser un coton tige imbibé d’alcool.

Il faut commencer le nettoyage par les rainures en V, puis nettoyer les supports de fibre, se trouvant à l’intérieur du capot de votre soudeuse. Ensuite, il est nécessaire de nettoyer les LED d’éclairage des fibres, et poursuivre votre entretien en essuyant la surface de la LED. Cette action est à réaliser avec délicatesse. Il est à noter que tout excès d’alcool doit être essuyé par un coton-tige sec. Pour terminer, il est nécessaire de nettoyer les serre-fibres et le four de votre équipement.