Le freelance comme nouvelle façon de penser le travail

CDD et CDI, les deux grands choix du monde du travail. Un choix binaire qui paraît figé et inévitable. Pourtant, il existe beaucoup d’autres façons de concevoir le monde de l’emploi. En effet, devenir freelance est un bon moyen d’élargir son champ d’option, de pouvoir travailler auprès de plusieurs clients, aussi bien dans le domaine du particulier que du privé. Beaucoup de choix sont en effet disponibles, mais plus les possibilités sont nombreuses, plus l’embarras est grand.

 

Bien débuter en tant que freelance

 

Quelque soit votre domaine d’expertise, se lancer en tant que freelance peut devenir assez complexe. En effet, les prémices d’une activité ne sont jamais faciles à aborder, bien au contraire. Si votre idée peut sembler bonne, voire tout simplement l’être, l’appliquer peut devenir autrement complexe. Pour cette raison, une formation pour apprendre à créer et développer son activité freelance peut tout à fait être souhaitable. Effectivement, en tant que nouveau freelance, vous aurez en tête beaucoup d’éléments concernant votre emploi en tête. Des aspects précis de votre domaine, des manières de travailler, de produire et de créer. Cependant, il est simple d’oublier beaucoup d’éléments nécessaires non seulement à la création d’une toute nouvelle activité, mais également à sa pérennité. 

 

Vers qui se tourner pour bien débuter

Lorsque l’on aborde un nouveau sujet, il faut avant tout se poser les bonnes questions. De ce fait, se tourner vers un organisme qui peut vous donner une base solide pour débuter en tant que freelance est une bonne option afin de ne pas faire de faux départs. En effet, avoir des bases solides est primordial pour débuter dans de bonnes conditions. Si les bases sont instables, alors le développement de votre activité aura des lacunes gênantes sur le long terme. Or la dernière chose dont vous avez besoin en tant que jeune freelance, ce sont des difficultés à établir votre activité. Les organismes qui vous aident à établir et à développer votre activité peuvent justement vous permettre de débuter dans de bonnes conditions. Ainsi, il ne s’agit que d’une dépense ponctuelle que vous ne tarderez pas à amortir lorsque votre activité continuera sans problèmes.

 

Le portage salarial

Il s’agit d’une option intéressante pour ceux qui ont peur de se lancer pleinement dans le freelance. En effet, dans ce cas de figure, vous travaillerez sous contrat avec une entreprise et bénéficierez de la plupart des avantages de n’importe quels salariés, dont la mutuelle. Cela apporte une certaine sécurité, néanmoins ce n’est pas sans conséquence. En effet, l’entreprise à un droit de regard sur le travail produit par le freelance, ce dernier est alors moins libre qu’à l’accoutumée. Bien que, dans les faits, un freelance n’hésite pas à revenir sur un travail qui ne convient pas à un client.

 

Ainsi, faire appel à un organisme pour bien débuter en tant que freelance s’avère être un choix judicieux, si ce n’est très rentable. N’hésitez donc pas à vous tourner vers l’un d’entre eux, l’un qui soit justement le plus à même de vous aider, afin de débuter sur de bonnes bases. De même, ils peuvent tout à fait vous soutenir si votre objectif final est le portage salarial.