Freelance en portage salarial

Avec les évolutions dans le monde professionnel, de plus en plus de personnes souhaitent se libérer des contraintes du salariat pour avoir une plus grande autonomie. En tant que freelances, elles peuvent ainsi créer leur propre entreprise avec le statut de micro-entrepreneur, ou opter pour le portage salarial. Quel est le lien entre le freelance et le portage salarial ? Quelles sont les démarches à effectuer pour devenir freelance en portage salarial ? Quel est l’intérêt de ce choix pour le freelance ?

Freelance et portage salarial : quel rapport ?

Souvent associé aux professionnels intellectuels et créatifs, le freelance est un travailleur qui a la liberté de choisir ses clients et ses missions. Il n’a pas un statut légal défini. Il s’agit plutôt d’un mode de travail qui repose sur l’autonomie. Cependant, pour devenir freelance, vous avez l’obligation de créer une entreprise, soit une microentreprise ou une entreprise individuelle. Les entreprises individuelles à responsabilité limitée (EIRL) et les sociétés unipersonnelles (EURL ou SASU) sont beaucoup plus complexes et rigides.

Ainsi, la création d’une entreprise peut constituer un risque pour le freelance. Opter pour le portage salarial en 2022 peut donc être une solution intéressante, si vous êtes un freelance à la recherche de sécurité. De plus, vous êtes dégagé de toutes les formalités de création d’entreprise.

En effet, au lieu de gérer tout seul son entreprise, le freelance entretient une relation de travail orchestrée par trois acteurs : une entreprise cliente, une société de portage salarial et lui-même. Il signe dans un premier temps, un contrat de travail avec l’entreprise de portage. Dans un second temps, un contrat de prestation est établi entre des entreprises clientes et l’entreprise de portage.

Selon la loi, il n’existe aucun lien de subordination entre l’entreprise de portage et le travailleur indépendant. Le contrat qui lie les deux parties n’est en aucun cas un frein à l’autonomie du professionnel indépendant.

La société de portage met ses ressources et sa structure à la disposition de l’indépendant pour l’aider à développer son activité. En contrepartie, elle prélève une commission du salaire mensuel de ce dernier (souvent comprise entre 5 et 10 %).

le freelance en entreprise de portage salarial

Comment devenir freelance en portage salarial ?

Devenir freelance en portage salarial n’est pas compliqué. Il existe aujourd’hui un grand nombre de sociétés de portage salarial que vous pouvez choisir en suivant plusieurs étapes.

Choisissez votre domaine d’activité

Le travail en freelance exige que vous vous spécialisiez dans un secteur d’activité, dans lequel vous avez de grandes compétences. De plus, vous devez vous assurer que c’est un projet viable.

Des programmes spécialisés très pratiques existent sur le marché pour vous préparer au monde du freelance. Vous pouvez donc recourir à ces programmes qui vous permettront également d’être autonome une fois sur le marché.

Pour se lancer dans le monde du freelance, il est également important d’évaluer le marché et d’étudier la concurrence. C’est un bon moyen de surveiller l’évolution de votre activité et de rester compétitif en proposant une prestation originale. Cela permettra par conséquent d’agrandir votre clientèle.

Trouvez une mission en portage salarial

Trouver une mission freelance commence par la prospection des clients éventuels. Vous êtes évidemment libre de choisir la société de portage avec laquelle vous souhaitez travailler. Pour effectuer votre choix, vous pouvez comparer l’accompagnement proposé par chaque société, leurs frais de gestion ou l’ampleur de leur réseau. Il faudra ensuite définir le cadre de la mission avec votre client et convenir d’un délai.

Signez un contrat avec une entreprise en portage salarial

La signature d’un contrat est vivement recommandée pour bénéficier des nombreux avantages de ce statut professionnel. La durée du contrat et le délai de paiement doivent être précisés. Il peut s’agir un contrat de travail à durée déterminée (CDD) ou d’un contrat de travail à durée indéterminée (CDI).

Réalisez la mission

Après la signature du contrat, vous pouvez désormais réaliser votre mission auprès de votre entreprise de portage en fonction des modalités prévues (lieu et temps de travail, etc.).

Il est important de bien organiser votre agenda. Pour cela, il suffit d’établir un planning précis auquel vous devrez vous conformer, afin de respecter le délai imparti pour le traitement de la mission. Vous aurez à rendre compte chaque mois de votre activité pour que l’entreprise de portage puisse suivre l’évolution de votre mission.

Portage salarial : quels intérêts pour le freelance ?

En portage salarial, le freelance bénéficie non seulement d’une autonomie, mais aussi de plusieurs autres avantages.

Une très bonne couverture sociale avec le portage salarial

Le portage salarial permet au freelance de bénéficier d’une couverture sociale au même titre qu’un salarié. Vous gardez donc votre indépendance en tant que freelance, tout en bénéficiant des avantages d’un salarié tels que l’assurance chômage, les congés payés et les cotisations sociales de retraite. Vous pouvez également bénéficier d’une souscription à une mutuelle de santé qui assurera vos indemnités journalières en cas d’arrêt maladie.

Une liberté dans l’exercice de votre mission

Même en portage salarial, le freelance reste maître de la gestion de son projet professionnel. Il est en effet libre de choisir son espace de travail, ses missions, mais aussi ses horaires de travail. Le portage salarial peut donc être considéré comme du salariat totalement indépendant.

Portage salarial : un allègement des tâches administratives

En plus des démarches liées à la création d’entreprise, les freelances gèrent généralement l’ensemble des tâches administratives liées à la société.

Le freelance en portage salarial est déchargé de la gestion de ces tâches. Il peut s’agir de la mise à jour de la comptabilité, de la gestion de la trésorerie, des déclarations des charges sociales ou de la facturation du client. C’est la société de portage salarial qui s’occupe de la majorité de ces tâches. Cela vous permet donc de vous consacrer pleinement au développement de votre activité.

Un réseau professionnel étendu

Le freelance en portage salarial a également l’avantage d’accéder à un réseau qui lui permettra d’augmenter ses opportunités professionnelles. La prospection des clients n’est pas toujours facile, lorsque vous commencez votre projet professionnel. Une entreprise de portage salarial vous offre la capacité de rejoindre un réseau d’experts qui favorise les relations entre chaque travailleur indépendant. Il est donc beaucoup plus facile de trouver des missions.

Tag Post :

Partager ce :

Découvrez comment progresser dans votre carrière, comment les entrepreneurs innovent, et obtenez des conseils sur le leadership de la part des personnes au sommet.

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.