Business à l’étranger : comment éviter les fraudes ?

La réputation d’une entreprise dépend de la manière dont elle traite ses clients, mais également de l’honnêteté du personnel. De ce fait, en tant qu’employeur, vous devez être vigilant afin de prévenir les éventuelles fraudes et protéger vos données. Dans cette optique, il est impératif de prendre des mesures strictes pour éviter les fraudes.

Le recours à l’autoliquidation de la TVA

En règle générale, la TVA est collectée par les prestataires de services ou les vendeurs qui la renversent ensuite à l’administration fiscale. Toutefois, dans certains cas, le client peut se charger de reverser la TVA aux impôts. Il est question dans ce cas de l’autoliquidation de TVA, un système très utilisé aujourd’hui contre la fraude sur la Taxe sur la Valeur Ajoutée.

Mis en place depuis le 1er janvier 1993, l’objectif de ce dispositif est d’éviter les fraudes et de réglementer le cadre juridique de la TVA. Cette solution est particulièrement destinée aux entreprises étrangères qui peuvent s’en servir lors de la facturation des clients français. En effet, les entreprises étrangères ne sont pas immatriculées en France et n’ont donc pas la possibilité de récupérer la TVA sur leur commande. Le principe de ce système a été donc initié pour faciliter les échanges entre les États membres de l’Union européenne.

Ainsi, pour comprendre l’autoliquidation de la TVA, vous devez maîtriser son fonctionnement. En pratique, le vendeur ou le prestataire élabore une facture hors taxe et laisse la charge au client de payer la taxe aux impôts. Néanmoins, le prestataire devra préciser sur les factures qu’il s’agit d’une autoliquidation en mentionnant sur le formulaire « taxes et TVA assimilées du réel normal mini réel ».

Cette méthode est accessible aux entreprises respectant certains critères. Il s’agit à priori des entreprises qui achètent des services auprès des sociétés étrangères ou de celles assujetties à la TVA et effectuant des importations en France. Elle concerne également les entreprises achetant les produits livrés en France, mais situés à l’étranger. Cependant, bien qu’il s’agisse d’une excellente solution pour limiter les fraudes, soulignons qu’elle présente quelques limites.

En effet, le mécanisme ne peut pas s’appliquer dans certains cas. Cela concerne les micro-entrepreneurs français dont le statut ne les autorise pas à faire le reversement ou la collecte de la TVA.

éviter les fraudes autoliquidation TVA

Vérifiez les antécédents de tout nouvel employé

La vérification des antécédents de vos anciens ou nouveaux employés est une pratique qui est recommandée pour lutter contre les fraudes. Notez que les personnes ayant l’intention de commettre une fraude paraissent dignes de confiance et honnêtes. Elles fournissent un curriculum vitae impeccable et des références élogieuses. Il peut donc s’avérer difficile d’identifier les employés les plus enclins à commettre une fraude.

Par conséquent, vous devez faire appel aux experts notamment les agences ou les entreprises de placement. Celles-ci se chargent de vérifier de façon minutieuse les antécédents des candidats ainsi que l’expérience déclarée et les références fournies.

Toutefois, à défaut de faire appel aux professionnels, vous pouvez utiliser les logiciels de vérification des antécédents des collaborateurs. Parmi ceux-ci, nous pouvons vous recommander les plus fiables dont Veremark, Sterling, GHRR et PeopleG2. Veremark est une plateforme qui permet de vérifier les informations d’identification de vos employés y compris les antécédents civils, le crédit et la faillite.

De même, Sterling effectue toutes les vérifications d’antécédents comme les antécédents scolaires, professionnels et des références professionnelles. La majorité de ces outils est performante et s’adresse à tous les secteurs d’activité.

Gérez vos stocks avec minutie

La gestion de vos stocks vous permettra de réduire les fraudes. Plus vos méthodes de contrôle de stock sont rigoureuses et plus les pertes seront réduites. À cet effet, pensez à organiser l’espace de stockage ou l’entrepôt. Vous devez vous assurer que les articles sont facilement identifiables et les outils reçus et stockés de manière efficace.

La meilleure technique pour organiser votre espace de stockage est le slotting. Cette dernière vise à identifier et ajuster l’emplacement idéal d’une marchandise afin d’optimiser le processus de son identification. De même, l’étiquetage des stocks peut être envisagé pour donner les informations clés sur les spécificités de chaque produit. En plus de cela, pensez à définir et documenter les méthodes de réapprovisionnement.

Vous pouvez miser sur la méthode calendaire et de gestion à point de commande. Enfin, suivez et limitez l’accès aux stocks. L’espace de stockage ne doit être accessible qu’aux employés formés sur les procédures organisationnelles d’inventaire et le système de stockage de votre entreprise.

Tag Post :

Partager ce :

Découvrez comment progresser dans votre carrière, comment les entrepreneurs innovent, et obtenez des conseils sur le leadership de la part des personnes au sommet.

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.