3 leçons à tirer de l’expérience du logo Trump/Pence

 

 

 

Ce logo a fait fureur sur les médias sociaux la semaine dernière. Et pas dans le bon sens du terme. Voici trois leçons que les professionnels  seraient bien avisés de tirer de l’expérience du logo Trump/Pence :

 

1. Connaissez votre public

Dès le départ, ce logo ne semblait pas bien s’accorder avec le public qu’ils cherchent à engager et à courtiser. Comme le dit la presse : “Le logo possiblement pornographique a fait ses débuts deux jours seulement après que le parti républicain ait dévoilé sa plateforme qui comprenait une position anti-porno très ferme.”

 

Toute plaisanterie mise à part, les professionnels de la formation et du développement doivent effectivement veiller à ne pas offenser leur public et cela peut arriver involontairement si vous n’avez pas étudié ce public.

Vous préparez un atelier pour un public international ? Prenez le temps de rechercher les interactions potentiellement offensantes. Lorsque j’étais au Japon il y a plusieurs années, j’ai été très heureux que quelqu’un me prévienne que l’échange de cartes de visite est une affaire importante. Je devais m’assurer que j’acceptais une carte de visite des deux mains, que je l’étudiais quelques instants et que je la tenais entre mes mains (en aucun cas je ne devais la mettre dans ma poche alors que je discutais encore avec la personne qui m’avait donné sa carte).

 

2. Pensez comme un enfant de 13 ans

Si le responsable marketing de Trump/Pence avait juste pris quelques minutes pour partager ce logo avec quelques adolescents, ces derniers n’auraient pas pu s’empêcher de ricaner. Cela aurait été des données plutôt utiles.

De même, les présentateurs et les concepteurs pédagogiques devraient de temps en temps se demander ce qu’un enfant de 13 ans penserait de leurs présentations. S’il y a un contenu très technique, le suivrait-il ? S’il y a des instructions d’activité, un adolescent serait-il capable de réaliser l’activité telle qu’elle a été conçue ?

 

3. Apprenez de vos erreurs et passez à autre chose

Deux jours après avoir été dévoilé, le logo avait été remplacé. Quelqu’un pensait sincèrement que c’était un design cool. Félicitations à celui qui a décidé de le retirer. Essayer de justifier le logo, de le tourner et de l’expliquer n’aurait fait qu’empirer une mauvaise situation.

Je suis pour l’expérimentation. L’un de mes plus grands regrets a été de ne pas saisir une opportunité d’emploi avec un responsable de l’embauche qui m’a dit : “Je veux mettre en place des programmes de formation et ensuite nous demander : sommes-nous allés trop loin ?”

 

Les limites dans l’espace d’apprentissage et de développement doivent être repoussées.

Mais si quelque chose ne fonctionne pas, déterminez ce que vous pouvez apprendre de l’expérience et passez à autre chose.

Les programmes d’apprentissage et de développement doivent être repoussés.

Qu’est-ce que les professionnels de la formation et du développement devraient retenir d’autre, selon vous, de l’échec épique du logo Trump/Pence ? 

 

Tag Post :

Partager ce :

Découvrez comment progresser dans votre carrière, comment les entrepreneurs innovent, et obtenez des conseils sur le leadership de la part des personnes au sommet.

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.